• envoltalents

Assertivité ...

Ce terme peut sembler à la mode… qu’est-ce ?

Ce mot vient de l’anglais « assertiveness » : capacité à exprimer ses idées, ses opinions, tout en restant souple, à l’écoute de son interlocuteur… Savoir dire oui, oser dire non... C'est un maillon de la relation entre individus, facette de la communication non violente, de la relation à soi ou de l’estime de soi.


Dans des situations difficiles, ou stressantes, nous avons le risque : - D’être agressif : nous crions, s’énervons, risquons de frustrer ou blesser l’autre. - D’être passif, ou dans la fuite : nous nous taisons, gardons au fond de nous ce que nous pensons, nous nous enfermons dans notre carapace. - D’être manipulateur : nous essayons d’amadouer, de convaincre gentiment, de flatter « allez … tu ne vas pas faire ça ! » ou d’être ferme et manipulateur.


L’assertivité va nous permettre de prendre une attitude d’affirmation de soi, de se sentir légitime, d’être un être qui mérite du respect ! Il s’agit donc d’apprendre à communiquer en s’affirmant, en tant que personne.


Comment ? 1 – Être factuel, sans jugement ou interprétation : « Tu me donnes trop de dossiers à traiter » ==> J’ai beaucoup de dossiers en cours. Je parle de mon ressenti .. « JE » ; le « TU » accuse, l’autre se sent jugé.


2 – Faire part de mon ressenti, mes émotions : « Je me sens stressée avec cette surcharge de travail », ou « ça me stresse » et non pas « tu me stresses ». Le ressenti est le vôtre, vous permettez à votre interlocuteur de rentrer dans votre univers. Vous pouvez aussi partager avec lui votre imaginaire « j’ai l’impression d’être une fourmi devant une montagne ».


3- Exprimer ses besoins : « J’ai besoin de clarification dans la priorité des dossiers à traiter ».


4 – Dire ce que j’attends.


5 – Valider. Tu comprends ? Qu’en penses-tu ? C’est Ok pour toi ?


Assurez votre interlocuteur de vouloir trouver une solution commune, écoutez son avis et point de vue. Acceptez vous aussi vos erreurs, vos limites pour trouver ensemble de nouvelles solutions.

Restez attentifs à vos émotions… à celles de votre interlocuteur.

Chacun a le droit d’être, d’avoir été, de devenir… vous et votre interlocuteur .


L’assertivité, s’acquiert petit à petit, à chacun de décider de ne pas retomber dans son propre piège agressif/passif/manipulateur.


L’accompagnement d’un coach permet de travailler et développer son assertivité.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout